Réseau hydrographique et bassin versant de l'Ubaye

Le territoire de la CCVUSP est concerné par :
 
  • le bassin versant de l’Ubaye, soit l’Ubaye et ses affluents depuis ses sources jusqu’à sa confluence avec la Durance dans la retenue de Serre-Ponçon
  • la Durance sur la commune d’Ubaye Serre-Ponçon
  • la Blanche et ses affluents, également sur la commune d’Ubaye Serre Ponçon.

Les limites de la communauté de communes se superposent donc avec celle du bassin versant de l’Ubaye auquel s’ajoute la bordure rive gauche de la Durance en aval de la retenue de Serre-Ponçon et la rive droite de la Blanche sur son dernier tronçon. 

Le bassin versant de l’Ubaye constitue une unité hydrographique particulièrement cohérente pour la gestion de l’eau et des cours d’eau. Il couvre une superficie de 1009 km².

Il est bordé au nord par le bassin versant du Guil, au sud par ceux de la Blanche, de la Bléone, du Verdon et du Var, et à l’Est par les bassins italiens de la Stura di Demonte et du Po. 

La vallée de l'Ubaye est une vallée d'origine glaciaire qui s'étend de 730 m (commune d’Ubaye Serre-Ponçon) à 3 412 m d'altitude (Aiguille de Chambeyron). De par sa situation géographique au cœur des alpes du sud, cette vallée connait un climat montagnard à influence méditerranéenne.

De l’amont vers l’aval, les eaux de l’Ubaye s’écoulent, sur plus de 80 km, dans des zones de gorges plus ou moins étroites au fond d’une vallée encaissée.

Les verroux rocheux du Pont du Châtelet et du Pas de la Reyssolle marquent des transitions entre des zones de gorges et des tronçons plus ouverts.

Depuis Jausiers jusqu’à Meolans, la fenêtre de Barcelonnette est la zone la plus ouverte de la vallée. Puis, l’Ubaye emprunte à nouveau une zone de gorges, les basses gorges, jusqu’au lac de Serre-Ponçon. 
 
Ses principaux affluents sont l’Ubayette, le Parpaillon, le torrent d’Abriès et du Riou Versant, le Bachelard et le grand Riou de la Blanche. 
 
L’Ubaye et l’ensemble de ses affluents sont caractérisés par un régime torrentiel marqué par de très fortes pentes et donc un charriage de matériaux très important.
 
Le territoire recense également quelques plans d’eau dans le fond de vallée et plus d’une vingtaine de lacs de montagne. A ce réseau de cours d’eau et de plans d’eau, s’ajoutent une certaine superficie de zones humides qui constituent également un enjeu important en termes d’intérêt écologique, de régulation des débits de crue, de soutien d’étiage, et contribuent à préserver la qualité des eaux. Il s’agit de zones humides de bordure de cours d’eau correspondant aux espaces alluviaux, de zone humide de bas-fonds en tête de bassin (tourbières, bas-marais…), des bordures de plan d’eau, de zones humides ponctuelles (mares, plans d’eau peu profond).
 
Des informations détaillées sont disponibles dans le diagnostic de territoire.
 
Vous trouvez également sur le lien ci-dessous les cartes d’occupation du sol sur le bassin versant, des différents usages en relation avec l’eau et les rivières, des cours d’eau actuellement concernés par une étude hydromorphologique.
Occupation des sols
Usages
Cours d'eau – étude hydromorphologique
A la carte Loupe Serre Ponçon Val d'Oronaye - Larche Val d'Oronaye - Meyronnes Super Sauze Pra Loup Sainte-Anne Le Sauze Jausiers Le Lauzet-Ubaye Les Thuiles Méolans-Revel Saint-Pons Saint-Paul sur Ubaye La Condamine Châtelard Faucon de Barcelonnette Enchastrayes Barcelonnette Uvernet-Fours

En images

Meyronnes le-lauzet-ubaye Enchastrayes Praloup hiver vue générale Sainte-Anne Larche Faucon Barcelonnette été Vue générale Pontis saint-pons

Ecologie - Contrat de Transition Écologique

Cette volonté forte en faveur de l'environnement se traduit par la mise d'un Contrat de Transition Écologique (CTE).

Le CTE est une démarche innovante pour accompagner et soutenir la transformation écologique d'un territoire.

Une formidable opportunité d’accélérer notre transition écologique et solidaire de notre vallée et tous ensemble, acteurs locaux publics et privés, portons le changement au sein de notre territoire.

En savoir plus ...