Les forts de Roche-la-Croix et Saint-Ours haut vont être réhabilités et sécurisés

Les deux ouvrages, gardiens de la frontière entre la France et l'Italie, vont faire l'objet d'une sécurisation et d'une réhabilitation à partir du mois de mai 2021.

Entretenus par l'armée depuis la fin des combats de la Seconde Guerre mondiale jusqu'en 1965, les forts de Roche-la-Croix et Saint-Ours - construits entre 1883 et 1894 pour verrouiller le Col de Larche et réaménagés entre 1931 et 1936 pour être intégrés dans la ligne Maginot des Alpes - ne sont plus aujourd'hui hors d'eau.

L'eau s'infiltre dans la structure des bâtiments entrainant des désordres qui fragilisent et mettent en péril, par endroit, la stabilité des ouvrages. La Communauté de communes Vallée de l'Ubaye Serre-Ponçon (CCVUSP) a donc décidé de lancer dès le mois de mai 2021 une réhabilitation et une sécurisation des deux sites historiques en deux lots, génie civil et étanchéité. La collectivité espère que les travaux seront terminés d'ici le début de l'été.

Redonner aux fortifications leur résistance d'antan

L'effondrement de certains murs ainsi que des faiblesses dans la structure des ouvrages sont dûs aux bombardements à la fin de la guerre. Aujourd'hui, l'eau s'infiltre dans le béton par des microfissures. « Lorsque les températures sont négatives, l'eau présente dans les pores du béton gèle et gonfle. Cela, entraîne des contraintes dans le béton générant l'éclatement de celui-ci.

Par endroits, l'infiltration de l'eau provoque également un abaissement du PH dans le béton.

Cela mène à des désordres et surtout, la corrosion des aciers », explique Etienne Badia, l'ingénieur bâtiment de la CCVUSP.

Dans un premier temps, les entreprises devront s'atteler aux travaux de maçonnerie.

Les murs effondrés seront remontés à l'aide de pierres trouvées sur site et jointées de mortier.

Les impacts d'obus seront bouchés avec du béton.

Les aciers du béton armé apparents et corrodés seront passivés et recouvert de mortier.

Dans un second temps, pour pallier aux problèmes d'infiltration, des travaux d'étanchéité de type bicouche seront mis en œuvre sur les ouvrages des deux bâtiments et des aménagements devront être installés pour éviter l'écoulement de l'eau sur les façades.

Les travaux devraient démarrer dès le mois de mai 2021 mais cela dépendra de l'enneigement des pistes d'accès aux ouvrages, juchés à 1900 m d'altitude.

Les entreprises sont invitées à déposer leurs candidatures avant le vendredi 26 février à 12 h pour participer à cette opération de réhabilitation.

A la carte Loupe Serre Ponçon Val d'Oronaye - Larche Val d'Oronaye - Meyronnes Super Sauze Pra Loup Sainte-Anne Le Sauze Jausiers Le Lauzet-Ubaye Les Thuiles Méolans-Revel Saint-Pons Saint-Paul sur Ubaye La Condamine Châtelard Faucon de Barcelonnette Enchastrayes Barcelonnette Uvernet-Fours

En images

Meyronnes La Condamine Méolans-Revel Barcelonnette été Vue générale les-thuiles saint-pons Sainte-Anne uvernet-fours Saint-Paul le-lauzet-ubaye

Covid-19 - Masque obligatoire à la déchetterie de Plan-la-Croix

Il est primordial que les gestes barrières soient respectés dans tout lieu public, d’autant plus en cette période de forte affluence liée aux vacances, afin de protéger les usagers et le personnel de la déchetterie particulièrement exposé aux risques de contamination.

En savoir plus ...