Les sites animés par la CCVUSP

La Tour des Sagnes - Vallon des Terres Pleines - Orrenaye

FR9301526

Les enjeux et vulnérabilité

Le site présente une grande richesse floristique due à des substrats géologiques variés (grès, dolomies, calcaires marneux...). 
 
Cette zone de très grande qualité se caractérise principalement par ses systèmes humides très bien représentés à de multiples stades d'évolution dynamique.
 
On y trouve notamment des marais à Laiche bicolore en limite de son aire de répartition. Le site est également très intéressant par l'étendue et la variété de ses pelouses d'altitude.
 
Enfin, le massif forestier de pin à crochets sur gypse est d'une grande originalité et présente un remarquable état de conservation, il justifie à lui seul la création du site.
 
La principale menace de ce site concerne le surpâturage puisque cette zone accueille une activité pastorale très importante.
 
De plus, une sur fréquentation touristique des zones-humides pourrait menacer ces habitats fragiles ainsi l’accès non maitrisé des véhicules à moteur notamment dans le vallon des Terres Pleines.

Les habitats d'intérêt communautaire

Code

Types d’habitats inscrits à l’annexe I

3140

Eaux oligomésotrophes calcaires avec végétation benthique à Chara spp.

3220

Rivières alpines avec végétation ripicole herbacée

3240

Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse à Salix elaeagnos

4060

Landes alpines et boréales

4080

Fourrés de Salix spp. subarctiques

4090

Landes oroméditerranéennes endémiques à genêts épineux

6110

Pelouses rupicoles calcaires ou basiphiles de l'Alysso-Sedion albi

6150

Pelouses boréo-alpines siliceuses

6170

Pelouses calcaires alpines et subalpines

6230

Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)

6430

Mégaphorbiaies hygrophiles d'ourlets planitiaires et des étages montagnard à alpin

6520

Prairies de fauche de montagne

7140

Tourbières de transition et tremblantes

7220

Sources pétrifiantes avec formation de tuf (Cratoneurion)

7230

Tourbières basses alcalines

7240

Formations pionnières alpines du Caricion bicoloris-atrofuscae

8110

Eboulis siliceux de l'étage montagnard à nival (Androsacetalia alpinae et Galeopsietalia ladani)

8120

Eboulis calcaires et de schistes calcaires des étages montagnard à alpin (Thlaspietea rotundifolii)

8130

Eboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

8210

Pentes rocheuses calcaires avec végétation chasmophytique

8220

Pentes rocheuses siliceuses avec végétation chasmophytique

8240

Pavements calcaires

91E0

Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)

9420

Forêts alpines à Larix decidua et/ou Pinus cembra

9430

Forêts montagnardes et subalpines à Pinus uncinata (* si sur substrat gypseux ou calcaire)

Les espèces d'intérêt communautaire

Espèces inscrites à l'annexe II de la Directive 92/43/CEE

 

Code

Nom vernaculaire

Nom scientifique

 
 

1065

Damier de la succise

Euphydryas aurinia

 

1308

Barbastelle

Barbastella barbastellus

 

1321

Murin à oreilles échancrées

Myotis emarginatus

 

1323

Murin de Beichstein

Myotis bechsteinii

 

1352

Loup gris

Canis lupus

 

6199

Ecaille chinée

Euplagia quadripunctaria

 

Les Objectifs du site

Les objectifs de conservation des espèces de l’annexe II et patrimoniales :
 

Priorité

Objectifs

 

 

Objectifs primaires

Améliorer les connaissances des espèces de la Directive Habitats, les Chiroptères (taxonomiques, effectifs, importance biologique et fonctionnalité)

Améliorer les connaissances de l’espèce patrimoniale Carex microglochin : meilleure connaissance des effectifs, encadrer la gestion de l’habitat prioritaire par principe de précaution, mise en place d’expérimentations concernant les pressions anthropiques qui pèsent sur l’habitat (fréquentation touristique, pastoralisme)

 

 

Objectifs secondaires

Améliorer les connaissances de certaines espèces patrimoniales :

  • améliorer les connaissances taxonomiques pour Saxifraga caesia, S. diapensoides, S. valdensis
  • améliorer la connaissance sur les saules arbustifs subarctiques et leurs hybrides,
  • améliorer la connaissance des effectifs de l’espèce Woodsia alpina , mise en place d’un suivi concernant la pérennité de l’espèce,
  • Avoir une meilleure connaissance des effectifs et de la répartition des espèces arctico-alpines présentes sur le site

Les objectifs de conservation du site :

 

Objectifs

 

 

 

Objectifs ciblés

Préserver les corridors écologiques principalement représentés par les milieux humides

Maintenir et restaurer les milieux ouverts (prairies, pelouses, zones humides et landes) garants d’une importante biomasse disponible pour les consommateurs de différents ordres

Préserver et améliorer les capacités d’accueil des milieux pour les espèces (forêts, falaises, zones humides)

 

 

Objectifs

 transversaux

Amélioration des connaissances scientifiques des syntaxons, des taxons, des populations et de leurs fonctionnalités

Sensibilisation des acteurs locaux et du grand public aux enjeux et objectifs de conservation du site

 

Haute-Ubaye - Massif du Chambeyron

FR9301524

Les enjeux et vulnérabilité

Il s’agit d’un territoire très riche et sous prospecté, qui recense une trentaine d'habitats communautaires couvrant la quasi totalité du site.
 
Cette zone est exceptionnelle pour sa qualité et sa diversité liées notamment à une géologie diversifiée (calcaire, cal-caire marneux, dolomie, silice, roches vertes...).
 
Elle présente également un ensemble de systèmes herbacés avec une gamme complète de pelouses sub-alpines et alpines calcicoles. De plus, ce secteur géographique offre un complexe de lacs oligotrophes d'altitude et de zones humides de grande qualité. Le cortège floristique y est très riche avec notam-ment la présence d'une flore silicicole.
 
Ce site est difficile d'accès puisqu’il se situe à l'écart des grands couloirs de circulation ce qui le protège de la sur fré-quentation touristique et lui confère un bon état de conservation général. On y trouve trouve quelques prairies sub-alpines très riches, encore fauchées.
 
La Perte de la biodiversité est principalement due à l’abandon de l'agriculture, la fermeture du milieu et une surexploitation pastorale.

Les habitats d'intérêt communautaire

Code

Types d’habitats inscrits à l’annexe I

3130

Eaux stagnantes, oligotrophes à mésotrophes avec végétation des Littorelletea uniflorae et/ou des Isoeto-Nanojuncetea

3220

Rivières alpines avec végétation ripicole herbacée

3230

Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse à Myricaria germanica

3240

Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse à Salix elaeagnos

4060

Landes alpines et boréales

4080

Fourrés de Salix spp. subarctiques

4090

Landes oroméditerranéennes endémiques à genêts épineux

6110

Pelouses rupicoles calcaires ou basiphiles de l'Alysso-Sedion albi

6150

Pelouses boréo-alpines siliceuses

6140

Pelouses calcaires alpines et subalpines

6210

Pelouses sèches semi-naturelles et faciès d'embuissonnement sur calcaires (Festuco-Brometalia) (* sites d'orchidées remarquables)

6230

Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)

6430

Mégaphorbiaies hygrophiles d'ourlets planitiaires et des étages montagnard à alpin

6520

Prairies de fauche de montagne

7220

Sources pétrifiantes avec formation de tuf (Cratoneurion)

7230

Tourbières basses alcalines

7240

Formations pionnières alpines du Caricion bicoloris-atrofuscae

8110

Eboulis siliceux de l'étage montagnard à nival (Androsacetalia alpinae et Galeopsietalia ladani)

8120

Eboulis calcaires et de schistes calcaires des étages montagnard à alpin (Thlaspietea rotundifolii)

8130

Eboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

8210

Pentes rocheuses calcaires avec végétation chasmophytique

8220

Pentes rocheuses siliceuses avec végétation chasmophytique

8230

Roches siliceuses avec végétation pionnière du Sedo-Scleranthion ou du Sedo albi-Veronicion dillenii

8340

Glaciers permanents

91E0

Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)

9420

Forêts alpines à Larix decidua et/ou Pinus cembra

9430

Forêts montagnardes et subalpines à Pinus uncinata (* si sur substrat gypseux ou calcaire)

Les espèces d'intérêt communautaire

Espèces inscrites à l'annexe II de la directive 92/43/CEE

 

Code

Nom vernaculaire

Nom scientifique

 
 

1321

Murin à oreilles échancrées

Myotis emarginatus

 

1352

Loup gris

Canis lupus

 

1474

Ancolie de bertoloni

Aquilegia bertolonii

 

1689

Dracocéphale d'Autriche

Dracocephalum austriacum

 

Les Objectifs du site

Priorité

Objectifs

 

 

 

 

 

 

 

Objectifs prioritaires

Préserver l'intégrité physique et biologique des habitats de milieux humides. La priorité est donnée à l'ensemble des habitats suivants : Formations pionnières alpines (Caricion incurvae), Fourrés de Saules subarctiques ssp. (Salicion helveticae) et Eaux stagnantes, oligotrophes à mésotrophes  (Littorellion uniflorae)

Restaurer et/ou préserver les habitats d’intérêt communautaire de pelouses steppiques (Stipo-Poion), notamment pour l'ensemble des habitats à Fétuque du Valais, et les quelques habitats à Stipe penné qui hébergent le Dracocéphale d'Autriche

Atteindre ou conserver un bon état de conservation pour les espèces de la Directive Habitats nécessitant une amélioration des connaissances de l'espèce Dracocéphale d'Autriche (taxonomiques, effectifs, aire de présence, ...)

Restaurer les habitats d’intérêt communautaire de prairies de fauches, principalement sur les parcelles encore fauchées ou potentiellement fauchables

Restaurer et/ou préserver les pelouses calcicoles alpines et subalpines et les pelouses riches à Nard (Nardion), principalement les combes à Vulpin des Alpes d'altitude, les nardaies riches en espèces et les pelouses calcicoles orophiles subalpines sur sols peu évolués et fortes pentes

Atteindre ou conserver un bon état de conservation pour les espèces de la Directive Habitats nécessitant une amélioration des connaissances du groupe des Chiroptères (taxonomiques, effectifs, importance biologique et fonctionnalité) et le loup (effectifs, utilisation du territoire et comportement alimentaire)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Objectifs secondaires

Préserver les autres habitats de milieux humides d’intérêt communautaire : Sources pétrifiantes (Cratoneurion), Bas marais alcalins (Caricion davallianae), Fourrés de Saules subarctiques ssp. (Salicion lapponi-Glaucosericeae), Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse (Salicion incanae) et Rivières alpines avec végétation ripicole herbacée (Epilobion fleischeri), Mégaphorbiaies (Adenostylion alliariae)

Préserver les autres pelouses de la Directive Habitats, notamment celles relevant du Mesobromion et celles des combes à neige d’altitude du

Salicion herbacea, en encadrant les pratiques pastorales, ainsi que par la lutte contre la fermeture des milieux pour les pelouses de basse altitude

Conserver les stations d'Ancolie de Bertoloni existantes, nécessitant une amélioration des connaissances sur cette espèce de la Directive Habitats

-Maintien et amélioration de l’état de conservation des habitats forestiers d’intérêt communautaire et des espèces liées à la forêt.

  • Orienter la gestion conservatrice des mélézeins au regard de leur maturation, en privilégiant la régénération et la mise en valeur du Pin cembro.
  • Conserver la richesse et la fonctionnalité des pinèdes de Pin à crochets. L’effort d’irrégularisation de la structure du peuplement et de contrôle de la régénération sera privilégié dans les zones déjà accessibles à l'exploitation forestière. Les autres secteurs seront voués à une évolution naturelle.
  • Conserver la richesse et la fonctionnalité des peuplements de ripisylve. L'effort de conservation portera sur la surveillance de tous projets d'aménagements qui pourraient modifier la dynamique naturelle du cours d'eau et/ou réduire la surface de ces habitats

Veiller au maintien des éboulis et falaises d’intérêt communautaire

Suivi de l’état de conservation des habitats par l’évolution de la flore, développement d'axes de recherche et mise en place d’expérimentations concernant la pression anthropique (activités pastorales, tourisme, pollution, évolutions climatiques)

Atteindre ou conserver un bon état de conservation pour les espèces patrimoniales suivantes, nécessitant une amélioration des connaissances :

  • Allium lineare : améliorer la connaissance des populations (effectifs, aire de répartition, ...),
  • Androsace spp : améliorer les connaissances des populations pour Androsace alpina, A. vandelii,

 

Coste plane - Champerous

FR9301525

Les enjeux et vulnérabilité

Les milieux ouverts remplissent un rôle fonctionnel écologique capital du fait du contexte historique général d’embroussaillement et de reforestation naturelle.
 
Ces milieux renferment en effet une biodiversité spécialisée qui s’est établie au cours des derniers millénaires du fait de l’activité humaine. Les pelouses steppiques présentes sur le site constituent un fort enjeu de conservation puisqu’elles occupent de très faibles surfaces à l'échelle de la France (quelques vallées des Alpes occidentales), des Alpes dans leur ensemble et de l'Union européenne.
 
La diminution constante de l’impact humain direct sur les écosystèmes risque de conduire à une situation inédite de disparition d’une biodiversité favorisée de longue durée par l’action anthropique.
 
Les milieux humides, bien qu’assez faiblement représentés sur le site, ont un rôle capital car ils renferment des espèces très spécialisées à répartition ponctuelle.
 
De plus, ils conditionnent l’abreuvement de nombreuses espèces qui risquent de migrer en cas de disparition de ces milieux. La menace principale pouvant mettre en cause leur pérennité serait une diminution des précipitations ou une augmentation des températures favorisant l’évaporation. Il conviendra de toujours avoir ces phénomènes présents à l’esprit en cas de projet d’utilisation de l’eau et veiller à en utiliser le moins possible et à la restituer au milieu naturel dans de bonnes conditions.
 
Les forêts du site présentent globalement un bon état de conservation bien qu’étant encore jeunes. Leur maturation conduira à l’avenir à l’augmentation de la biodiversité qu’elles accueillent car les phases de maturité forestière présentent un cortège très spécifique d’espèces spécialisées dans le recyclage des arbres morts.
 
Les milieux rocheux sont stables et ne connaissent pas de menaces avérées.

Les habitats d'intérêt communautaire

Code

Types d’habitats inscrits à l’annexe I

4060

Landes alpines et boréales

4090

Landes oroméditerranéennes endémiques à genêts épineux

5130

Formations à Juniperus communis sur landes ou pelouses calcaires

6170

Pelouses calcaires alpines et subalpines

6210

Pelouses sèches semi-naturelles et faciès d'embuissonnement sur calcaires (Festuco-Brometalia) (* sites d'orchidées remarquables)

6230

Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)

6410

Prairies à Molinia sur sols calcaires, tourbeux ou argilo-limoneux (Molinion caeruleae)

6520

Prairies de fauche de montagne

7220

Sources pétrifiantes avec formation de tuf (Cratoneurion)

7230

Tourbières basses alcalines

8120

Eboulis calcaires et de schistes calcaires des étages montagnard à alpin (Thlaspietea rotundifolii)

8130

Eboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

8210

Pentes rocheuses calcaires avec végétation chasmophytique

9420

Forêts alpines à Larix decidua et/ou Pinus cembra

9430

Forêts montagnardes et subalpines à Pinus uncinata (* si sur substrat gypseux ou calcaire)

9560

Forêts endémiques à Juniperus spp.

Les espèces d'intérêt communautaire

Espèces inscrites à l'annexe II de la Directive 92/43/CEE

 

Code

Nom vernaculaire

Nom scientifique

 
 

1065

Damier de la succise

Euphydryas aurinia

 

1074

La laineuse du Prunellier

Eriogaster catax

 

1303

Grand rhinolophe

Rhinolophus hipposideros

 

1304

Petit rhinolophe

Rhinolophus ferrumequinum

 

1307

Petrit murin

Myotis blythii

 

1308

Barbastelle

Barbastella barbastellus

 

1310

Minioptère de Schreibers

Miniopterus schreibersii

 

1321

Murin à oreilles échancrées

Myotis emarginatus

 

1324

Grand murin

Myotis myotis

 

1352

Loup gris

Canis lupus

 

1474

Ancolie de bertoloni

Aquilegia bertolonii

 

6170

Isabelle

Actias isabellae

 

6199

Ecaille chinée

Euplagia quadripunctaria

 

6269

Astragale queue de renard

Astragalus alopecurus

 

Les Objectifs du site

Les objectifs de conservation découlent des enjeux de conservation et traduisent la déclinaison à l’échelle du site de l’objectif principal de Natura 2000 : préserver la biodiversité.

  • Objectif 1 : Réhabilitation, entretien et préservation des espaces ouverts
  • Objectif 2 : Maintien des espèces d’intérêt communautaire en bon état de conservation
  • Objectif 3 : Préservation des milieux humides
  • Objectif 4 : Préservation des forêts
  • Objectif 5 : Amélioration des connaissances scientifiques des taxons, des populations et de leurs fonctionnalités
  • Objectif 6 : Information – Communication – Sensibilisation – Assistance réglementaire – Animation Aménagements

 

Dormillouse - Lavercq

FR9301529

Les enjeux et vulnérabilité

La structuration topographique du site lui confère une grande unité de conditions climatiques dont le gradient principal est l’altitude.
 
Le site se trouve à la frontière de deux domaines et régions phytogéographiques qui s'interpénètrent - le secteur haut-provençal et le secteur haut alpin - entraînant la disparition de certains groupements (comme la Hêtraie), la persistance de groupements de type oroméditerranéen et un large débordement des formations végétales de type intra-alpin.
 
Ce site Natura 2000 est très important pour la qualité et la variété de ses zones humides : tourbières en limite d'aire de répartition importante pour les études palynologiques. Il abrite également un certain nombre de forêts subnaturelles intéressantes puisque très riches en biodiversité. Concernant les milieux ouverts,  le site présente une surface significative de prairies de fauche de bonne qualité.
 
La principale menace est constituée par les utilisations de loisir et en particulier par la pénétration des véhicules à moteur dans les espaces naturels sensibles de type zones humides. L'extension naturelle des landes et des forêts peut également constituer à terme un autre péril qu'une utilisation raisonnée des espaces pastoraux par les troupeaux devrait permettre de contrôler.

Les habitats d'intérêt communautaire

Code

Types d’habitats inscrits à l’annexe I de la Directive 92/43/CEE

3130

Eaux stagnantes, oligotrophes à mésotrophes avec végétation des Littorelletea uniflorae et/ou des Isoeto-Nanojuncetea

3220

Rivières alpines avec végétation ripicole herbacée

3240

Rivières alpines avec végétation ripicole ligneuse à Salix elaeagnos

4060

Landes alpines et boréales

4080

Fourrés de Salix spp. subarctiques

4090

Landes oroméditerranéennes endémiques à genêts épineux

6150

Pelouses boréo-alpines siliceuses

6170

Pelouses calcaires alpines et subalpines

6210

Pelouses sèches semi-naturelles et faciès d'embuissonnement sur calcaires (Festuco-Brometalia) (* sites d'orchidées remarquables)

6230

Formations herbeuses à Nardus, riches en espèces, sur substrats siliceux des zones montagnardes (et des zones submontagnardes de l'Europe continentale)

6430

Mégaphorbiaies hygrophiles d'ourlets planitiaires et des étages montagnard à alpin

6520

Prairies de fauche de montagne

7110

Tourbières hautes actives

7140

Tourbières de transition et tremblantes

7220

Sources pétrifiantes avec formation de tuf (Cratoneurion)

7230

Tourbières basses alcalines

7240

Formations pionnières alpines du Caricion bicoloris-atrofuscae

8110

Eboulis siliceux de l'étage montagnard à nival (Androsacetalia alpinae et Galeopsietalia ladani)

8120

Eboulis calcaires et de schistes calcaires des étages montagnard à alpin (Thlaspietea rotundifolii)

8130

Eboulis ouest-méditerranéens et thermophiles

8210

Pentes rocheuses calcaires avec végétation chasmophytique

8220

Pentes rocheuses siliceuses avec végétation chasmophytique

8240

Pavements calcaires

91E0

Forêts alluviales à Alnus glutinosa et Fraxinus excelsior (Alno-Padion, Alnion incanae, Salicion albae)

9410

Forêts acidophiles à Picea des étages montagnard à alpin (Vaccinio-Piceetea)

9420

Forêts alpines à Larix decidua et/ou Pinus cembra

9430

Forêts montagnardes et subalpines à Pinus uncinata (* si sur substrat gypseux ou calcaire)

 

Les espèces d'intérêt communautaire

Espèces inscrites à l'annexe II de la Directive 92/43/CEE

 

Code

Nom vernaculaire

Nom scientifique

 
 

1065

Damier de la succise

Euphydryas aurinia

 

1074

La laineuse du Prunellier

Eriogaster catax

 

1307

Petit murin

Myotis blythii

 

1308

Barbastelle

Barbastella barbastellus

 

1321

Murin à oreilles échancrées

Myotis emarginatus

 

1324

Grand murin

Myotis myotis

 

1352

Loup gris

Canis lupus

 

1386

Buxbomie

Buxbaumia viridis

 

1474

Ancolie de Bertoloni

Aquilegia bertolonii

 

1902

Sabot de Vénus

Cypripedium calceolus

 

1927

 

Stephanopachys substriatus

 

6170

Isabelle

Actias isabellae

 

6199

Ecaille chinée

Euplagia quadripunctaria

 

Objectifs du site

La Directive Habitats demande d'assurer le maintien, en bon état de conservation, des habitats de son annexe I et des espèces de son annexe II, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales et culturelles ainsi que des particularités régionales et locales.
 
Les enjeux de conservation de ces habitats d’intérêt communautaire ne sont pas équivalents du fait de caractéristiques spécifiques à certains d’entre eux.
 
Il faut mentionner en premier lieu les habitats humides et surtout les tourbières à sphaignes qui sont en limite d’aire de répartition et qui renferment des espèces elles-mêmes en limite d’aire. Les saulaies subarctiques présentent le même type d’intérêt.
 
De plus, ces milieux, du fait de la présence d’eau, constituent des zones d’abreuvement et de chasse de nombreux animaux dont certains présentent un grand intérêt patrimonial en particulier parmi les insectes et les chauves souris.
 
Les forêts du site présentent également un grand intérêt qui va au-delà de leur simple qualité d’habitat concerné par la directive. En effet, nous nous trouvons dans un contexte de vieilles forêts comprenant une grande quantité de gros bois, vieillissants, sénescents et morts aussi bien en sapinière qu’en mélézin et cembraie.
 
Ces particularités, finalement assez rares, laissent place à la présence d’espèces caractéristiques d’écosystèmes en équilibre dynamique avec les facteurs du milieu qui sont elles-mêmes très rares en particulier dans les groupes des insectes saproxylophages et des champignons lignivores. Enfin, les spécificités des vieux bois présentant des cavités, des décollements d’écorce et des fissures procurent des abris aux oiseaux cavernicoles et aux chauves souris forestières.
 
Enfin, les prés de fauches anciens ou encore utilisés présentent une très grande richesse floristique support de la présence de très nombreux insectes dont les papillons de jours sont la manifestation la plus spectaculaire.
 
A la carte Loupe Régie Ubaye Ski Régie du Sauze SIVU Golf du Bachelard Serre Ponçon Val d'Oronaye - Larche Val d'Oronaye - Meyronnes Super Sauze Pra Loup Sainte-Anne Le Sauze Syndicat Mixte de protection contre les crues Jausiers Le Lauzet-Ubaye Les Thuiles Méolans-Revel Saint-Pons Saint-Paul sur Ubaye La Condamine Châtelard Faucon de Barcelonnette Enchastrayes Barcelonnette Uvernet-Fours

En images

Praloup hiver vue générale les-thuiles Sauze Pontis le-lauzet-ubaye Jausiers La Condamine Meyronnes Méolans-Revel saint-pons

Vous accompagner - Maison de services au public

La MSAP propose un espace d’accueil avec plusieurs postes informatiques mis à disposition gratuitement.

Le public vient s’informer sur l’emploi, la santé, la justice et sur bien d’autres thématiques.

Une responsable est à l’écoute pour répondre aux questionnements en lien avec les partenaires et vous accompagne dans vos démarches.

En savoir plus ...